Vous êtes ici : Accueil | Les Etudes Sorguaises ES | Comptes-rendus des ES 2 | conférence sur « les hôtes du château d’If

conférence sur « les hôtes du château d’If

Le 7 octobre, première soirée de la saison 2011/2012 pour la Société Littéraire

Ce vendredi, la Société Littéraire avait invité madame Micheline Andrieu, qui présenta une conférence sur « les hôtes du château d’If ». Avec sa gentillesse habituelle donna un bref aperçu historique du château d’If . C’était une fortification édifiée sur les ordres du roi François Ier, entre 1527 et 1529, sur un îlot de l’archipel du Frioul.

Puis elle exposa en détail la vie quotidienne de cette forteresse au cours des âges. Avant qu’il y ait eu cet ouvrage, c’est sur cette île que fit escale un bateau portugais qui convoyait de Lisbonne à Rome un rhinocéros indien que Manuel Ier du Portugal offrait au pape Léon X. Cet animal fut le premier rhinocéridé visible en Europe. Il fut immortalisé par Albert Durer sur un bois gravé.

 

La construction fut la première forteresse royale de Marseille, très mal vue par les Marseillais qui depuis peu étaient entrés dans le royaume de France. Il l’a considérée comme une atteinte à leur liberté d’exercer le commerce, surtout celui de contrebande. Elle avait été édifiée pour dissuader les attaques maritimes. Elle servit essentiellement de centre de détention. Dans les cellules du rez-de-chaussée, ou des culs de basse-fosse, la vie y était éprouvante, la  nourriture y était malsaine, l’espérance de vie était de neuf mois. Mais il était possible pour les notables de louer une geôle du premier étage appelée « pistole » du nom de la monnaie en paiement qui était plus spacieuse. Elle possédait fenêtre et une cheminée.

Les prisonniers se succédèrent au gré des conflits religieux ou politiques, les protestants après la révocation de l’édit de Nantes, les royalistes à la Révolution, les républicains et les bonapartistes sous la Restauration.  Sous le Second Empire les personnes hostiles au régime, en 1870,  après la Commune de Marseille les détenus politiques comme Gaston Crémieux, l’avocat des pauvres, qui fut fusillé par les versaillais.

Enfin, quelques célébrités y furent gardées en captivité, notamment le commandant du bateau le Grand-Saint-Antoine, Jean-Baptiste Chataud qui était tenu pour responsable de la peste à Marseille en 1720, le comte de Mirabeau. Le corps du général Kléber assassiné au Caire lors de l’expédition de Bonaparte en Égypte. Il avait été, selon la coutume du lieu, momifié, le futur empereur qui ne l’aimait pas refusa qu’il soit enterré dans sa ville natale, Strasbourg et c’est quatorze ans après, sous la Restauration que cet ardent républicain reposa en terre.

Un personnage célèbre, le héros du roman d’Alexandre Dumas, « Le comte de Monte-Cristo » fut le seul interné qui put s’évader des lieux.

Ce fut une excellente soirée, en s’appuyant sur une grande érudition madame Andrieu maintint l’auditoire en haleine, l’empêchant de s’ennuyer.

A la une

31è édition des études sorguaises

Les Etudes Sorguaises ont plaisir de vous annoncer la publication de leur 31ème édition, intitulé "Florilège de souvenirs du 19è au 20è siècle", imprimée avec le soutien du conseil municipal de la ville de Sorgues.

Vous y retrouverez 7 chapitres :

- "les salles d'asile" (1855-1881) par Raymond Chabert

- "le domaine de La Bretèche", de Lacuée de Cessac à de Monchy par Claudine Martinez

- "En 1917, un crime crapuleux, entre la poudrerie Nationale et Fontgaillarde" par Isabelle Roche-Zanchetti

- "Diéterich Paul, l'Alsacien : ingénieur de fabrication à l'usine Alfa-Rochette Cenpa" de 1938 à début 1959 par Raymond Chabert

- "La Gauloise" : souvenirs de Pierre Eynaud sur son activité à "La Gauloise" par Pierre Eynaud - "Souvenirs épars de "La Gauloise" Jean-Louis Reynet

- "Le Marching Band de l'école de musique municipale de Sorgues" par Guy Richard

- "La chorale Amista, 5è et 6è parties, de 2000 à 2012" par Marcel Apap

Et le traditionnel additif, numéro 18 "Dossier spécial photos de classes"

Vous pouvez commander ce nouveau numéro en adressant un

BULLETIN DE SOUSCRIPTION

- Nom : 

- Prénom :

- Adresse :

- Adresse courriel :

COMMANDE nombre de livre ....... x 30 euros en souscription + frais de port si nécessaire 6 euros

Ci-ioint un cheque de la somme de ...... à l'ordre ETUDES SORGUAISES


A RENVOYER PAR COURRIER : ÉTUDES SORGUAISES 336 RUE SAINT-HUBERT 84700 SORGUES Ou AU POLE CULTUREL CAMILLE CLAUDEL AVENUE D'AVIGNON

 

 

 

Edito

Félix Devaux, sculpteur

Dans notre vingt-troisième édition, nous avions signalé la particularité du tombeau de Léon BIARNÈS sans connaître l'artiste qui l'avait conçu. À présent c'est chose faite, il s'agit de Félix DEVAUX.

Félix Joseph DEVAUX naquit au Thor, le 10 novembre 1873, fils d'Alphonse, maçon de 29 ans et d'Ernestine LORET son épouse, sans profession, âgée de 22 ans issue d'une famille de maçons et de tailleurs de pierre.

Lire la suite...

Reconnaissance des 20 000 travailleurs indochinois

Aujourd'hui 11 février 2020, une proposition de résolution pour la reconnaissance des 20 000 travailleurs indochinois de la Seconde Guerre a été déposée au bureau de l'Assemblée nationale.

Elle demande, entre autres, que la France reconnaisse "la réquisition forcée de travailleurs vietnamiens lors de la Seconde Guerre mondiale", ainsi que "les souffrances que ces hommes ont vécues sur le sol de la métropole."

Cette proposition est téléchargeable

sur le site de l'Assemblée nationale

Compte-rendu de la réunion du 5 février 2020

Présents : Alain PASSA, Danièle TONON,  Raymond CHABERT et Jean SPINARDI.

Ordre du jour : prévisions de conférences à venir

Pour Mars  :  Jean-Marie TRIAT  "LES PIERRES DE PROVENCE"

(Conférence que nous avions du annuler pour un problème  de vidéo-projecteur, et que

nous avons résolu depuis.)

Pour Avril  Pierre-Vincent ROUX-FLAMAND "DU PLEIN USAGE DE LA CITOYENNETE"

Pour Mai  Evelyne DRESS  "LES CHEMINS DE GARVOLIN"

Ordre du jour : Conférences à venir. Philo-Sorgues. Prochaine réunion de bureau.

Lire la suite...
 

Scolaires : la trentième

Arrow
Arrow
Slider
 

Le Rugby Club de Sorgues

Arrow
Arrow
Slider
 

L'aventure des études sorguaises

Dès octobre 1987, à mon initiative, s’était constitué un comité pour célébrer le bicentenaire de la Révolution française(1).

lire la suite

 

Philo Sorgues

1. le site internet
https://www.philosorgues.fr/
2. les comptes-rendus
les comptes-rendus
3. suivez le programme
les prochains rendez-vous

 

Les dates à retenir

Pons sorgam

Les statuts communaux

Les archives départementales de Vaucluse ont le plaisir de vous faire part de la publication en ligne d’un instrument de recherche illustré vraiment original, probablement un des premiers du genre : les statuts communaux.

Lien vers le site des archives départementales 

La devise latine de la ville de Sorgues est "Semper valentior surgo (Toujours plus forte je jaillis)."

Rendez-vous

Toutes nos manifestations sont gratuites et ouvertes à tous. Nos rendez-vous ont lieu le plus souvent les vendredi soir à 19h. Ils se déroulent, sauf pour le Polar, à la salle Versepuy de l’Espace du Moulin (à l’arrière de l’Espace du Moulin (petit immeuble des années 70), situé face à la parfumerie Mireille et la pâtisserie le Petit Prince. Il y a deux parkings de chaque côté de l’avenue d’Orange entre Cats pizza et les sanitaires Belluci.  GPS : 44° N ; 4°52 E)