Vous êtes ici : Accueil | Culture | La chorale Amista : 2ème partie, 1981-1987

La chorale Amista : 2ème partie, 1981-1987

Préambule

Le deuxième « livre de bord » de la chorale AMISTA couvre 6 saisons (de 1981 à 1987). La collecte des documents a été réalisée par un groupe de volontaires : Brigitte APAP, Patricia PROSCUITI, André HARATYK, Christiane SAULNIER, Marceau APAP, Antoine BERGESE et Anne-Marie DO VAN LUONG. Des 392 pages de ce volume sont extraits les événements les plus marquants.

SAISON 1981-1982


Pascal MAYER et Marceau APAP animent la chorale, épaulés par une solide équipe de chefs de pupitre ; par ailleurs, ils sont soutenus par un conseil d'administration dynamique présidé par Anne-Marie DO VAN LUONG.


• Le 18 décembre, AMISTA enregistre, dans l'église de VEDÈNE, la première K7 audio qui sera en vente auprès du public lors de concerts, de prestations, de réceptions de chorales...

• En janvier 82 : soirée familiale sur le thème « fruits et légumes » et « P'tits oignons»




• En avril 82, AMISTA donne un concert au profit d'une association humanitaire (micro-réalisations au Brésil et au Pérou), puis organise le « Bal du Poisson » à la salle des fêtes animé par l'orchestre Alain MUSICHINI.

• Le 8 mai : vibrante cérémonie devant le monument aux morts dans le hall de la mairie en présence de Fernand MARIN maire et de son conseil municipal ; AMISTA interprète « Le Chant des Marais » et « Le Chant des Partisans ».

• Le 31 mai, une conjonction dans le calendrier : SORGUES fête les 10 ans du jumelage SORGUES//WETTENBERG et AMISTA le 10ème anniversaire de la chorale.







SAISON 1982-1983


Grâce à l'important effectif de la chorale (82 choristes répartis de façon équilibrée entre les 4 pupitres : soprani, alti, ténors et basses), Marceau APAP projette d'aborder un répertoire de « musique classique allemande ».

Répétitions intenses pour un « choral » de J-S BACH et surtout pour un double-choeur de Heinrich SCHUTZ (Jauchzet dem Herren), avec le concours de l'orchestre de chambre d'AVIGNON dont la partition instrumentale a été adaptée à l'ensemble de cordes par un professeur de musique du collège Denis Diderot de SORGUES.

• Début juin 83, à WETTENBERG, 1 lème rencontre AMISTA et la chorale G.V.1842- Krofdorf.

• Fin juin, AMISTA tient son assemblée générale : la présidente félicite les choristes pour leur assiduité (82 % de présence sur la saison) toutes activités confondues : répétitions, prestations, W.E. de travail, concerts, voyages... et relance le débat récurrent sur les tenues de concerts...

En définitive, il est urgent... d'attendre encore un peu ! Mais déjà un projet prend forme pour la saison suivante : voyage et concerts à Villefranche-sur-Saône (Rhône) sous la conduite de Pascal MAYER qui a dirigé la chorale de cette ville avant de rejoindre AMISTA.

SAISON 1983-1984

• Le 20 septembre, sous l'autorité de Marcel CORNELOUP (président national du mouvement À CŒUR JOIE), le maire d'ARLES, en accord avec le responsable des Caisses de Retraite, inaugure les « Premières Automnales d'ARLES ». Plusieurs chorales répondent favorablement à l'invitation : ORANGE, SORGUES, GARDANNE, LAGNES, ARLES, PELISSANNE ainsi qu'un groupe de danses folkloriques : « MOUN MIEJOUR » de SERIGNAN. Cette soirée est rehaussée par la participation de haute tenue d'un ensemble de LYON, soit environ 200 personnes sur les praticables.

 

 

 

 • En mai 84, productions de deux concerts à Sorgues puis à L'Isle-sur-la-Sorgue conduites par 3 chefs de choeur. De gauche à droite : Christiane EYRAUD-ARNAUD, chorale Lou Rigau Canto Mai Pascal MAYER, Amista - Marceau APAP, Amista




12ème anniversaire du jumelage

• Du 8 au 12 juin 84 (W.E. de Pentecôte), AMISTA reçoit la chorale GV 1842 -Krofdorf de WETTENBERG. (6èn" rencontre entre les deux chorales).

• Le 24 juin, pour terminer la saison, le maire de Sorgues, Fernand MARIN, sollicite AMISTA et lui donne le « feu vert » pour organiser, avec l'aide des Services techniques et la Police municipale, un grand « raout » de 17 chorales du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône (environ 650 choristes).

• Accueil à la salle des fêtes dès 9h00, puis répartition des groupes dans différentes salles annexes pour que chaque chorale puisse répéter les chants de son propre répertoire ; vers midi : prestation au Parc Municipal suivie d'un défilé à travers la ville afin de rejoindre la salle des fêtes sur un chant malgache rythmé avec l'ensemble des percussionnistes d'AMISTA. Vers 13h00, repas offert par la municipalité à tous les choristes ; enfin, dans l'après-midi, concert en plein air dans le parc du Château Pamard.



 



 SAISON 1984-1985


Pour raison professionnelle, Pascal MAYER quitte Sorgues ; les 70 choristes d'AMISTA continuent avec Marceau APAP.

• Les 27 et 28 octobre 84, AMISTA reçoit la chorale de Villefranche-sur-Saône ; 2 concerts : église de Sorgues puis Cellier du Château à Châteauneuf du Pape. • Le 15 décembre 84, AMISTA participe à l'inauguration du square Jean MOULIN, place de l'Étoile. Après un discours émouvant du maire Fernand MARIN, la chorale interprète 2 chants, devant le bar de l'Industrie : « Le Canon de la Paix » et « Le Chant des Partisans ».



 

• Le 13 avril 85, avec les encouragements de la municipalité, plusieurs associations sorguaises (sections de la MJEP, Anciens combattants, AMISTA...) s'entendent pour organiser un défilé costumé sur un thème libre, rythmé par le groupe des percussionnistes d'Amista.

• Le 12 mai et le 16 juin, AMISTA produit 2 concerts : le premier à FRIGOLET et le second à FONTVIEILLE.

Présentation impeccable des pupitres de voix de femmes (soprani et alti) devant le public.


• Le 22 juin, un spectacle (sketches, pièces de théâtre, chants, farces et facéties...) réunit plusieurs associations sorguaises, sur la scène de la salle des fêtes.


Les associations "LES ENFANTS DE L'OUVÈZE", "L'ESCOLO FELIBRENCO DOU PONT DE SORGO" et "AMISTA" ont été enchantées de se produire sous la direction de M Jean COLLETTE, metteur en scène.



Sous les applaudissements nourris, Jean COLLETTE remercie le public.

 

 • Du 13 au 17 juillet : AMISTA entreprend un voyage et une tournée de concerts en Alsace : SOULTZ, TURKHEIM, COLMAR, EPFIG. V




AMISTA chante en plein air sur la place du marché à TURKHEIM; l'après-concert nous a permis d'apprécier les vins d'Alsace et les « Kougelhopf » (gâteaux alsaciens) et de partager un moment d'amitié avec de nombreux touristes ainsi que plusieurs choristes de G. V. 1842-Krofdorf qui avaient fait le déplacement pour venir nous écouter. Sympa, non ?

SAISON 1985-1986

• En novembre 85, une soirée familiale costumée sur le thème des antiquités greco -romaines apporte un moment de détente, car l'amitié n'est pas surfaite entre les choristes. 

 

 • En février 1986, AMISTA accueille la « Coral 25 de Julho » de PORTO ALEGRE (Brésil) ; cet excellent groupe d'amateurs amorce un circuit qui va lui faire traverser l'Europe. Chaque membre, en accord avec son employeur, a obtenu le cumul des congés de deux années afin de pouvoir participer à un voyage de 43 jours !!! Inimaginable en France !!!

• De nombreux concerts étaient déjà programmés depuis le Brésil.

• En mars 86, un concert organisé à MOUSQUETY (L'Isle-sur-la-Sorgue) permet à AMISTA de se produire avec une chorale de Marseille (dont le chef de choeur a été le «stimulus» qui a donné envie à Marceau de se former à la direction de choeur au cours d'un stage d'Éducation populaire à EL-RIATH près d'Alger).

• Le 1er juin 1986, réunion des chorales de CAVAILLON, CHÂTEAURENARD, CAMARET, FONTVIEILLE, ORANGE, SERIGNAN, ARLES et SORGUES.

300 choristes chantent en plein air aux «ALYSCAMPS» d'Arles.


• Le 25 juin, AMISTA participe aux «Feux de la St Jean» à Sorgues. 

 

Les choristes sont perchés sur des praticables mobiles. Le plein air est redoutable pour les voix surtout devant un public bruyant ; AMISTA n'a pas recommencé l'exercice d'acrobatie...

SAISON 1986-1987

Didier CORTELLO, ténor dans la chorale AMISTA depuis 1982, après avoir rejoint l'équipe des chefs de pupitre, commence à se familiariser à la direction de choeur avec Marceau APAP : une collaboration fructueuse.
Pierre EYNAUD préside le conseil d'administration ; toutes les dames étrennent leur nouvelle tenue d'hiver, ainsi que les hommes.

 

Pour les soprani et les alti

> Chemisier blanc sur mesure avec col cravate et poignets élastiqués ;

> Jupe noire à panneaux coupée dans un crêpe de laine couvrant les chevilles ;

> Chaussures noires.

 

Pour les ténors et les basses

> Veste bleu marine ;

> Chemise blanche et cravate « club » ;

> Pantalon « gris souris » ;

> Chaussures et chaussettes noires.


• Le concert du 1er février 1987 est partagé avec la chorale voisine « La clé des chants » d'ORANGE.

Dans l'église de SORGUES, l'ensemble des choristes des deux chorales et, sur le devant de la scène, à la fin du concert, présentation des chefs de choeur.
De gauche à droite : Didier CORTELLO, Claudine MOROT-GAUDRY et Marceau APAP.

 

Extrait de la 28ème édition des Etudes Sorguaises "Des Sorguais remarquables et aussi des souvenirs réjouissants" 2017

Article de Marceau APAP