Description de la borne trouvée par Alain Sicard le 28 août 1979

Ce point de repère, qui indiquait une limite de territoire, a été découvert à proximité d'une borne IGN qui annonce l'endroit le plus élevé du lieudit la «Montagne ».

 

Il se présente sous la forme d'une colonne d'une hauteur d'un mètre trente centimètres, de quarante centimètres de largeur et de vingt centimètres d'épaisseur. Ce monolithe à demi couché, oublié depuis longtemps, était planté en terre, à soixante centimètres de profondeur environ. La pierre qui avait servi à sa confection devait provenir, selon toute vraisemblance, de la carrière de Castillon. Elle est gravée d'un blason de vingt-deux centimètres de largeur sur vingt-sept centimètres de longueur à sa pointe, sa lecture est difficile, les sculptures sont très abîmées, seul un spécialiste pourrait fournir une explication.

 

Alain Sicard

Extrait de la 23ème édition des Etudes Sorguaises "Jadis & aujourd'hui", recherches et récits 2012