Vous êtes ici : Accueil | Personnalités

La poissonerie Cottet

En 1919, M. et Mme Josselme créèrent, impasse de l'Orme, un magasin de vente de poissons, d'eau douce et de mer, de gibiers et de volailles. L'hiver, le mari exposait le gibier sur la face extérieure du commerce. Toute l'année, il parcourait le village en poussant son charreton chargé de poissons et il annonçait sa venue au moyen d'une corne faite d'un gros coquillage. Les habitants, alertés par l'appel, sortaient et se groupaient autour du vendeur. Ainsi, souvent, il lui arrivait de conseiller les ménagères sur la façon de cuisiner leur achat. Ces réunions, occasionnées par l'acquisition du poisson et la liberté des discussions, étaient un moment de convivialité et de bonne humeur.

Lire la suite...

Michel Cambergagnos

Évoquer Michel Camberganos, sa vie, ses activités parallèles qu'il déploya en dehors de son travail salarié, nous ramène dans un premier temps à Michel Georges Camberganos, son père. Ce dernier naquit dans une partie de l'Europe marquée depuis 1821 par des alternances d'hostilités armées entre la Grèce et la Turquie. Elles durèrent jusqu'en 1922. Les frontières entre les antagonistes étaient mal définies, voilà de quoi expliquer qu'il vint au monde le 15 mai 1896, d'après le registre du commerce de Vaucluse, à Sivresans, de nationalité turque, et que l'acte de décès, inscrit à la mairie de Sorgues, indique qu'il fut accueilli sur terre le 10 mai 1898 à Chervissari en Grèce. Nous avons trouvé qu'il naquit à Smyrne en Turquie. Il pouvait donc avoir le don d'ubiquité !

Lire la suite...

Auguste Vincent : le précurseur

Auguste Vincent, dit «Tatourlet», est né à Sorgues, quartier du Ronquet, le 15 octobre 1861, de Aymé Vincent, cultivateur, et Victoire Mouret, son épouse, sans profession.


LES ANNÉES DE GLOIRE
Apprenti cuisinier, il se forme sous la direction des maîtres les plus habiles de la capitale. Sa passion pour le métier, ses dispositions particulières pour la cuisine en font rapidement un virtuose.

Lire la suite...

Denis Soulier (1859-1940), Maire de Sorgues de 1920 à 1936

Il est des hommes aventureux, passionnés, philanthropes surtout, qui apportent leur pierre à l'édifice ! Pour la mémoire de Sorgues, quelques lignes afin de tracer le portrait (assez succinct) de l'un d'eux.

Lire la suite...

Achille Moreau (1860-1921)

L'avenue qui prend naissance à l'angle nord-est de la place de la mairie à Sorgues et se prolonge jusqu'au pont de chemin de fer porte depuis longtemps le nom d'Achille MAUREAU. Beaucoup de Sorguais, dans une ville ayant plus que quadruplé sa population depuis soixante-dix ans, doivent certainement aujourd'hui s'interroger sur le personnage qui bénéficie d'un tel honneur. Ces quelques lignes, écrites à la demande de Monsieur Raymond Chabert, l'animateur dévoué de la revue Etudes Sorguaises, répondront, je l'espère, à leur attente.

Lire la suite...